Architecture et design : méthode d'architecte d'intérieur pour mener à bien son projet

vendredi 8 novembre 2019 Christine Carderinis

Retour à la page précédente Temps de lecture estimé : 9 min

Architecture et design : méthode d'architecte d'intérieur pour mener à bien son projet

Par Christine Carderinis, le 8 novembre 2019

Voici comment vous pouvez créer votre concept d’architecture d’intérieur personnalisé en 3 étapes.


Je remercie chaleureusement l’équipe Neho de m’inviter sur son blog et j’espère que mes 15+ années d’expérience en architecture d’intérieur, second oeuvre, design de mobilier, lumière et objets vous seront utiles.

Peu à peu, par le biais d’études de cas sur ce blog, je vais donner des pistes de réponse aux questions récurrentes de mes clients et qui sont peut-être aussi les vôtres.
Mes clients me demandent souvent :

  • « Combien coûte un projet de rénovation et / ou d’aménagement intérieur ? »
  • « Je n’ai pas d’idées, je ne sais pas ce que je veux : dès lors, comment faire pour rafraîchir, meubler et éclairer mon logement, mes bureaux ou mon hôtel ? »
  • « Comment procède-t-on, par quoi faut-il commencer (et continuer), je suis perdu-e ? »
  • « Les délais sont serrés, quel résultat peut-on espérer en si peu de temps ? »
  • « Il y a tellement de choix de matériaux, mobilier, éclairage, couleurs et autres que j’en perds la tête. En outre, je ne sais pas comment mettre ensemble tous ces éléments et prévoir le résultat final. Comment puis-je me décider ? Comment savoir si cela me conviendra ? »

Le point commun de tous ces questionnements, c’est le concept de design d’intérieur. Ce dernier est la base pour effectuer des choix personnalisés, définir le résultat attendu, élaborer le cahier des charges, calculer le budget, établir le planning des travaux, déterminer les contraintes à respecter, les risques à gérer…

Ci-dessous et dans mes prochains billets, par le biais d’études de cas, je vais vous révéler ma méthode en 3 étapes pour établir un concept d’architecture d’intérieur personnalisé. Ces cas sont fictifs mais les problématiques sont réelles. Voici l'exemple d’une famille qui souhaite rafraîchir, meubler et éclairer son appartement.


1ère étape :

Tout d’abord, il faut définir très précisément le contexte et le projet et, idéalement, établir un inventaire chiffré et mesuré. Plus il y a d’informations, plus il est possible de personnaliser. Par exemple :

1 appartement à rafraîchir, meubler et éclairer de 5,5 pièces, 2 salles de bain complètes et 1 balcon sur 148 m2 pondérés ;
1 cave de 5 m2 ;
1 garage pour 1 voiture ;
Pour les 3 éléments qui précèdent, des plans, coupes et élévations corrects existent ;
D’une manière générale, l’appartement est en bon état mais pas totalement adapté aux besoins des propriétaires qui sont une famille de 2 adultes et 3 enfants ;

1 adulte télétravaille 3 jours par semaine et a besoin d’un bureau dans l’appartement ;
L’autre adulte donne des cours privés (= à 1 personne à la fois) de méditation 2 soirs par semaine et souhaite le faire dans une pièce de l’appartement ;
Les enfants ont 1 an, 4 ans et 7 ans et auront chacun leur propre espace (pas obligatoirement une chambre complète mais au moins un espace privatif où se ressourcer) ;
Toute la famille aime se retrouver ensemble devant un dessin animé et rêve de home cinéma ;
Les invitations sont fréquentes, au moins 1x par semaine, et regroupent facilement 10 personnes en tout, adultes et enfants ;

Dès que le petit dernier aura 4 ans, il est prévu que toute la famille se mette au snowboard ;
La gastronomie tient une grande place dans la vie de la famille qui possède une batterie de 20 casseroles dont la plus grande a un diamètre de 50 cm, une collection de 36 verres en cristal et un set d’argenterie pour 12 personnes. Elle les expose volontiers ;
La famille utilise 1 voiture familiale, 1 scooter, 2 vélos, 1 remorque et 2 trottinettes ;
Idéalement, cette famille aimerait vivre selon la philosophie du zéro déchet et acheter en vrac tout ce dont elle a besoin ;

Un espace pour héberger ponctuellement des amis ou de la parenté serait bienvenu ;
Les adultes apprécient de soigner particulièrement les objets qu’ils considèrent comme précieux (ceux liés à la gastronomie et leurs vêtements entre autres) mais souhaitent par contre que les revêtements de leur intérieur soient faciles d’entretien et ne nécessitent pas ou peu d’efforts ;
La lumière est très importante pour eux, c’est un facteur de bien-être et l’apport de lumière naturelle n’est pas optimal. Or, une intervention en façade pour agrandir les fenêtres, par exemple, n’est pas autorisée ;
Un coin potager sur le balcon serait apprécié ;

Ces clients aiment un style plutôt épuré et privilégient les matières naturelles mais ont du mal à se représenter exactement le résultat final, l’ambiance qu’ils souhaitent.
Ils aimeraient que leur appartement puisse évoluer au fur et à mesure que les enfants grandissent et que les adultes vieillissent.

Vous l’avez certainement compris, les situations sont toujours complexes.
 

2ème étape :

Il s'agit d’organiser les espaces intérieurs à la fois en plan et en hauteur :
Dans le cas de cette famille, je peux déjà affirmer que leur appartement devra comporter de nombreux rangements qui devront être adaptés autant à leurs espaces qu’à leurs objets.

De plus, les espaces devront être multi-fonctionnels : le bureau devra pouvoir être utilisé comme salle de cours de méditation voire de chambre d’amis, le salon et la salle à manger se transformer en lieu d’accueil de nombreux invités et en home cinéma, les chambres des enfants contenir des espaces privatifs et partagés, le garage être organisé au millimètre près pour recevoir tous les véhicules, et ainsi de suite.

Pour permettre une évolution du logement au fil du temps, je recommande « d’être plus près du meuble que de l’immeuble », c’est-à-dire de cloisonner-décloisonner les espaces par du mobilier – qui peut être fixe et démontable – plutôt que par des éléments bâtis.


3ème étape :

Une fois que ce cadre est posé et solutionné par un plan intérieur adapté, il s’agit de déterminer les aspects de goûts personnels et d’ambiance. Je préconise de procéder comme suit :
Collecter de manière spontanée des images d’intérieurs de logements et de lieux publics, d’objets, de matières, couleurs et lumières que l’on apprécie particulièrement ET d’autres que l’on n’aime pas du tout. Il est très important d’effectuer ce tri afin d’avoir une vue globale de ce qui convient ou non.

Puis réaliser un collage de ces images dans 2 tableaux différents, celui qui contient celles que l’on aime et l’autre celles que l’on n’aime pas. Personnellement, j’affectionne Pinterest pour cette étape, que je trouve très pratique et esthétique. Le résultat donne 2 pistes majeures d’inspirations, l’une positive et l’autre négative.
Pour cette famille, cela pourrait donner ceci :

Tableau « Nous aimons » :

Source : Pinterest

Tableau « Nous n’aimons pas » :

Source : Pinterest

Avec cette méthode, on voit en un coup d’oeil vers quels types de finitions il faut se diriger pour que le résultat final soit en adéquation avec les préférences de chacun-e.
On constate qu’en plus de la lumière, le style épuré et les matières naturelles, cette famille privilégie le bois blond, les accessoires aux couleurs de sorbets, les sols rustiques, les murs blancs, le métal mat, les fleurs fraîches.
Par contre, elle n’apprécie pas le noir, ce qui brille, le cuir, les plantes vertes (« On dirait des animaux en cage » dit-elle), les voilages aux fenêtres, les bibelots.

Une fois que ces éléments sont entre vos mains, il est plus aisé de faire des choix d’équipements, de types de mobilier, matières, lumière et couleurs. Ces choix constitueront le cahier des charges de votre concept d’architecture d’intérieur. Celui-ci peut être complété par des objets emblématiques pour la touche finale.

Vous noterez qu’il existe une identité d’intérieur propre à chacun-e. Les 2 tableaux ci-dessus sont tout à fait valables mais seulement 1 est adapté à cette famille. Il est important de respecter qui l’on est.

En résumé, les 3 étapes pour constituer votre concept personnalisé d’architecture d’intérieur sont :

  1.  Lister tous les éléments du contexte, du projet et de l’inventaire ;
  2. Organiser les espaces en plan et en hauteur ;
  3. Elaborer des moodboards de ce qui vous convient ou non afin de déterminer les finitions adéquates de votre intérieur.


Maintenant, c’est à vous !


Et si vous n’y arrivez pas entièrement par vous-même, je suis à votre disposition. Pour en savoir davantage, rendez-vous sur le site de mon entreprise Clarté : www.clarte.ch.

Je réponds aussi volontiers à vos questions, n’hésitez pas à utiliser la section des commentaires ci-dessous.
Dans quelque temps, je vous présenterai le cas d’un entrepreneur qui souhaite agencer ses locaux professionnels pour pouvoir recevoir ses clients dans une atmosphère favorisant le dialogue et la confiance et offrir à ses collaborateurs un cadre motivant, chaleureux et efficace.

A bientôt !

www.clarte.ch          www.ccc-design-art.ch          www.correspondre.ch


Dites-nous ce que vous en pensez, demandez-nous ce que vous voulez.

Avez-vous vu ces articles ?