La sécurité pour le confort, ou comment protéger efficacement votre propriété

jeudi 22 octobre 2020 Iaguen David

Retour à la page précédente Temps de lecture estimé : 4 min

La sécurité pour le confort, ou comment protéger efficacement votre propriété

Par Iaguen David, le 22 octobre 2020

Qui n’a jamais ressenti l’appréhension de laisser son logement lors d’un départ en week-end ou en vacances. Même si la probabilité d’une intrusion est relativement faible, vous vous interrogez peut-être sur les moyens de protéger efficacement votre propriété. Nous allons vous donner plusieurs conseils pour vous détendre lorsque vous quittez votre domicile pour un ou plusieurs jours.

Adoptez certaines mesures simples de prévention

Avant de vous lancer dans la recherche de systèmes coûteux, vous pouvez tout d’abord mettre en place quelques bonnes pratiques qui limiteront les risques de voir votre maison cambriolée. Par ailleurs, il est important de noter que la plupart des effractions ont lieu durant la journée, alors que vous êtes simplement parti(e) travailler ou vous balader.

L’objectif ici est d’éviter au maximum d’attirer les convoitises : faites en sorte que votre absence se remarque le moins possible et ne laissez aucune fenêtre ne serait-ce qu’entrouverte – les fenêtres inclinées sont un piège en la matière et doivent absolument être complètement fermées en votre absence.

Pour des absences plus longues, quelques astuces peuvent refroidir les ardeurs des éventuels cambrioleurs : entretenez bien votre extérieur avant votre départ, programmez l’allumage automatique de quelques lumières et faites relever votre courrier par une tierce personne. Une boîte à lettres qui déborde est en effet un signal envoyé aux criminels. De plus, bien que cela puisse signaler une absence, fermez vos volets et vos stores. Cela réduit les risques d’infraction et est le plus souvent exigé par les assureurs.

Pensez également à prévenir de votre absence des personnes de confiance qui pourront venir régulièrement, tant pour signaler une présence que pour vérifier l’absence d’anomalie. Enfin, ne publiez rien publiquement sur les réseaux sociaux qui suggère votre départ imminent ou que vous êtes en vacances. Les cambrioleurs 2.0 raffolent de ce genre d’indices pour savoir où et quand mettre en œuvre leurs méfaits.
 

Installez des protections anti-effraction robustes

Si vous faites construire, essayez d’intégrer la notion « anti-effraction » dès la conception. Bien que plus coûteuses, des portes et des fenêtres de sécurité offriront un premier rempart contre le vol. Si vous achetez un bien récent ou plus ancien, vous pouvez bien sûr faire remplacer ces menuiseries ultérieurement. Leur avantage principal est qu’ils sont conçus avec des matériaux résistant aux chocs. Une solution moins onéreuse peut cependant consister à poser des raccords vissés solides et des ferrures robustes, qui compliquent l’attaque des huisseries avec un pied-de-biche.

Il ne faut pas non plus faire l’impasse sur les serrures. Par défaut, celles qui équipent les portes des maisons ou des appartements sont à garnitures, simples à forcer pour un cambrioleur. Nous vous conseillons donc de les remplacer par des serrures de sécurité qui comportent plusieurs niveaux de fermeture, ou éventuellement d’installer des verrous complémentaires afin de ralentir toute tentative d’effraction.

Au rayon des autres méthodes anti-intrusion, vous pouvez trouver : des barres de renfort pour portes de garage, des haies défensives constituées d’arbustes à épines, des barreaux aux fenêtres non équipées de volets telles que les vasistas ou les soupiraux, voire des vitrages retardateurs d’effraction qui sont conçus avec des couches successives de verre et de films intercalaires.
 

Équipez votre domicile d’un système d’alarme ou de surveillance électronique

En complément ou en remplacement des équipements de protection énoncés ci-dessus, vous pouvez envisager d’équiper votre logement d’un système d’alarme, de télésurveillance et/ou de vidéosurveillance. Ainsi, même si un intrus parvient à pénétrer chez vous, il sera soit chassé par la sirène, soit photographié pour une identification ultérieure.

Par ailleurs, dans le cas d’une télésurveillance, les autorités sont prévenues et se déplacent sur les lieux. Si vous pensez que ces systèmes ne sont pas suffisamment dissuasifs, dites-vous que les cambrioleurs préféreront généralement des propriétés qui n’en sont pas équipées, délaissant ainsi votre bien.

Ainsi, la protection de votre maison ou de votre appartement fait appel à quelques actions de bon sens et parfois à des investissements plus ou moins importants. La technologie se paye et évolue pour dissuader les malfaiteurs. Alors oui, la sécurité a souvent un prix mais votre sérénité ne le vaut-elle pas ?


Dites-nous ce que vous en pensez, demandez-nous ce que vous voulez.

Avez-vous vu ces articles ?