Ce que vous devez savoir sur la vente et l'achat en viager

mercredi 28 juillet 2021 Nicolas Pivin

Retour à la page précédente Temps de lecture estimé : 4 min

Ce que vous devez savoir sur la vente et l'achat en viager

Par Nicolas Pivin, le 28 juillet 2021

Vendre ou acheter en viager présente des avantages et des inconvénients. Découvrez tout ce qui entoure ce type de contrat.

Lorsque les propriétaires vieillissent et qu'ils envisagent de vendre leur bien, certains se posent des questions sur le viager.

 

Qu'est-ce que le viager ? 

Le viager est une forme particulière de vente d'un bien immobilier comportant le versement d'une rente mensuelle à vie au vendeur, qui est également appelé une "rente immobilière" et fournit un revenu garanti au vendeur.

 

Comment fonctionne le viager ?

Lors de la vente d'un bien immobilier en viager, le propriétaire ne reçoit pas le prix d'achat du bien de l'acheteur en une seule fois, mais sous la forme d'une rente mensuelle (rente immobilière) qui assure un paiement à vie au vendeur. Il est courant, lors de la vente d'une rente viagère, d'avoir un acompte unique au début de la période, qui réduit la rente mensuelle.

En convenant d'une période de garantie de la rente, il est possible pour les parties de définir une durée minimale pour la rente. Si le vendeur décède plus tôt, ses héritiers reçoivent les tranches restantes de la rente immobilière. En règle générale, les parties à la vente d'une maison en viager conviennent également d'un droit de résidence à vie ou d'un usufruit pour le vendeur sur la propriété. Les rentes viagères peuvent ainsi garantir un revenu fixe jusqu'à un âge avancé et, dans certaines circonstances, verser un montant supérieur à celui qui a été versé.

 

Est-ce vraiment intéressant de vendre en viager ?

À première vue, la vente en viager est une bonne chose, mais au final, le bilan est rarement positif. En effet, le prix de vente est calculée très précisément de sorte qu'il faudrait que le vendeur vive jusqu'à un âge très avancé pour que le montant versé par la rente soit supérieur ou égal à la valeur du bien immobilier. En outre, la rente viagère n'est pas optimale d'un point de vue fiscal. Les propriétaires gagnent généralement plus en vendant directement leur bien immobilier.

 

Contrairement aux rentes de l'AVS ou de la caisse de pension, seuls 40 % de la rente sont imposés comme revenu, mais ce n'est qu'un allégement fiscal en apparence. Car ces 40 % comprennent également la réduction de capital qui a lieu dans le cadre du versement de la rente. Or, le bien, c'est-à-dire le montant initial du capital, a déjà été financé par le revenu imposé, c'est pourquoi le nouveau prélèvement d'un impôt signifie une double imposition

 

En revanche, les revenus de l'épargne ne sont pas imposés. Dans ce cas, il est plus intéressant d'utiliser d'épargner le capital provenant de la vente de biens immobiliers.

 

Le seul avantage est le transfert différé du droit de rester dans la maison ou l'appartement connu, mais cela peut aussi être réglé par des contrats appropriés. Dans la pratique, il arrive souvent que les vendeurs souhaitent attendre quelques mois supplémentaires - rarement même une ou plusieurs années - avant de remettre leur bien aux nouveaux propriétaires. Une période de temps prévisible permet généralement aux deux parties de planifier une transition réglementée et un déménagement sans stress.

 

En tant que courtiers en immobilier, nous ne recommandons pas la vente d'un bien immobilier sur la base d'une rente en raison des pertes financières substantielles qu'elle entraîne pour le propriétaire.

 

Cependant, nous sommes heureux de discuter de votre situation spécifique et, pour vous aider à prendre votre décision, nous vous proposons toujours une évaluation non contraignante de votre propriété par nos agents immobiliers Neho. Neho est la première agence immobilière sans commission, permettant aux propriétaires de vendre leur bien pour CHF 9'5000.-, économisant ainsi des dizaines de milliers de francs de commission immobilière.


Dites-nous ce que vous en pensez, demandez-nous ce que vous voulez.

Avez-vous vu ces articles ?